L'EXPOSITION AU PHARE DU STIFF

Le phare du STIFF, s'érige fièrement.

L'artiste avec Hèlène Prigent et Emmanuel Davril

Le phare du STIFF, peint par l'artiste.

La première salle

Les oeuvres sont comme des fenêtres ouvertes.

Visite de l'exposition avec

Monsieur le Directeur du Conservatoire du Littoral

Guitte, personnalité ouessantine

La première salle

3e salle

Visite de l'exposition avec

Monsieur le Maire d'Ouessant

3e salle

3e salle

Petites histoires ouessantines

Article de Hélène Prigent* pour Le Télégramme

* Hélène Prigent a travaillé à la Réunion des Musées Nationaux pendant douze ans. Assistante de Jean Clair pour la préparation de l'exposition « Mélancolie. Génie et folie en Occident », présentée à Paris, en 2005, aux Galeries nationales du Grand Palais. Elle est l'auteur de "Mélancolie. Métamorphoses de la dépression", publié aux éditions Gallimard (collection « Découvertes »). Elle a participé à plusieurs colloques sur ce sujet et prépare un ouvrage sur la mélancolie dans l'Antiquité grecque, raison de son séjour à la Fondation des Treilles au printemps 2009. Elle a aussi publié un petit livre, Paul Gauguin, « J'ai voulu vouloir », aux éditions de La Martinière et, avec Pierre Rosenberg, "Chardin, la nature silencieuse" (éditions Gallimard, collection

« Découvertes », 1999).

 

© A.Gaillard. Créé avec Wix.com